En partenariat avec le CNRS, l'ENTPE, l'Université Lumière Lyon 2
LAET

Thèse d'Ibrahim Savadogo
Logistique urbaine durable : Enjeux et impacts d’une optimisation
économique, organisationnelle et environnementale

La logistique urbaine, élément indispensable de la vie dans la cité, est aussi génératrice d’externalités négatives (bruit, émissions de polluants, congestion, insécurité routière, etc.). Par conséquent, il est nécessaire de trouver une manière d’allier convenablement les objectifs économiques, sociétaux et environnementaux des différentes parties prenantes impliquées (acteurs privés et publics). Plusieurs types de solutions (actions, mesures ou politiques), dites innovantes ou durables, sont présentées comme pouvant rendre la logistique urbaine plus durable. Certaines d’entre elles ont fait l’objet d’un déploiement pilote à plus ou moins grande échelle et d’autres, à très petite échelle. Les résultats atteints dans ces deux cas de figure, diffèrent d’un cas à l’autre. En effet, l’application de certaines solutions s’est poursuivie au-delà de la phase pilote, mais beaucoup d’autres ont été abandonnées après cette phase pour diverses raisons (coûts économiques, difficultés dans la mise en œuvre, réticence des acteurs, etc.).

 

Direction de thèse : Charles Raux (LAET) et Odile Chanut (Coactis)

Financement : Région Auvergne Rhône Alpes
Démarrage : Janvier 2018

Cette thèse bénéficie du label de CARA "European Cluster for Mobility Solutions".

L’objectif de cette thèse est de développer une réflexion sur les enjeux et les impacts de ces solutions sur les plans économiques, organisationnels et environnementaux. Il s’agit de simuler le déploiement de quelques solutions (livraison en horaire décalés, zone de faibles émissions pour le transport de fret, etc.) à l’échelle d’une ville et d’établir pour chacune d’elles un bilan social net en termes d’amélioration de la durabilité de la logistique urbaine. Les données enquêtes de transport de marchandises en ville, d’enquêtes ménage déplacement, et d’entretiens réalisés avec les différentes partie prenantes impliquées alimenteront les outils de simulation (Freturb, Visum, etc), permettant ainsi d’approcher au mieux la réalité des faits dans le domaine de logistique urbaine. Le bilan social qui en sera dégagé, à partir de la méthode de l’analyse coût bénéfices sociaux, permettra de procéder à une bonne analyse des enjeux et des impacts de chaque solution et d’apporter ainsi une contribution à l’aide à la décision pour toutes les parties prenantes.