Le CNRS L'ENTPE L’Université Lyon2
Design
LAET
Présentation Recherches terminées Projets en cours Le modèle Freturb Production scientifique Contact
 
 
La nouvelle vague d'enquêtes  

L'enquête Ile-de-France

Aujourd’hui, les seules informations disponibles sur la circulation des biens en Ile-de-France sont issues d’enquêtes nationales TRM, qui représentent bien les flux d’échanges interrégionaux voire interdépartementaux, mais qui sont peu adaptées aux territoires urbains agglomérés.

Aussi, le Conseil régional d’Ile-de-France, l’ADEME et l’État représenté par le Ministère du Développement Durable ont décidé de mener conjointement sur le territoire francilien une enquête sur les "transports de Marchandises en ville" afin de pallier cette carence.

Comme pour les précédentes enquêtes, les pouvoirs publics ont souhaité confier la coordination scientifique et l'analyse de cette nouvelle enquête nationale au Laboratoire d’Économie des Transports (LET). La méthodologie retenue est la même que celle utilisée lors des premières enquêtes datant du milieu des années 90. La collecte par questionnaires est simplement enrichie grâce au recueil de traces GPS.

Objectifs

Les résultats de ces enquêtes sont déterminants dans l’acquisition des connaissances de base sur la formation des flux de transport de marchandises à une échelle aussi vaste que celle de l'Île-de-France.

En effet, si les lois issues des précédentes enquêtes se sont révélées très robustes à l'échelle de grandes et moyennes agglomérations nous n’avons pas de preuve que ces dernières prévalent pour une mégalopole.

Par ailleurs, de nombreuses raisons plaidaient en faveur d'un renouvellement ou d'une réactualisation de ces enquêtes comme :

  • des changements intervenus dans la structure des activités (concentration de certains secteurs, développement des activités de service, réduction des effectifs des activités de production, développement des groupes de distribution au détriment des petits commerces indépendants…) ;
  • des changements intervenus dans les comportements des consommateurs  (développement des livraisons à domicile, développement du commerce électronique…) ;
  • des changements intervenus dans les organisations logistiques (mondialisation des échanges qui s’accompagne de nouvelles localisations et d’une mutation dans le rôle des plates-formes dans l’acheminement des produits jusqu’au dernier kilomètre - développement de la messagerie express - diminution du poids des lots - véhicules mieux équipés - changement de la structure du parc roulant…).

Les enquêtes lancées en Ile-de-France intègrent les éléments nécessaires pour une prise en compte la plus complète de ces changements.

Chiffres-clés et résultats

La phase de collecte des données est achevée. Elle a permis d'obtenir des informations sur près de 1200 établissements et 950 tournées enquêtées selon différents modes d'administration :

  • 400 questionnaires chauffeurs autoadministrés,
  • 205 questionnaires chauffeurs fin de tournées,
  • 330 questionnaires chauffeurs embarqués.

Nous disposons également de 283 traces GPS.

L'enquête Bordeaux

Une seconde enquête a été menée dans l’agglomération bordelaise de novembre 2012 à décembre 2013 sous l’égide de la CUB et est en cours de traitements par le LET. A notre connaissance, Bordeaux sera ainsi une des rares agglomérations dans le monde qui aura connu à 18 ans d’intervalle deux enquêtes TMV réalisées selon la même méthodologie.

En savoir plus :

 
   
 
Haut de page Haut de page
 
 
angle
Accueil   Version imprimable   Contact
 Partenaires
PREDIT
ADEME
DRI - MEDDE
angle

 

 
© LAET 2016